Aller au contenu principal
La Maison du Parc à Saint-Côme-du-Mont

Coteaux calcaires et anciennes carrières de la Meauffe, Cavigny, Airel

L'intérêt écologique principal réside dans l'hivernage de différentes espèces de chauves-souris.

Les anciennes carrières de Cavigny dont le fond et les abords sont colonisés par des feuillus forment la première entité de ce site.  Leur intérêt réside dans la mosaïque d’habitats naturels (affleurements rocheux, boisements humides, zones de sources, pelouses calcicoles...).

Une partie est un Espace Naturel Sensible du Département de la Manche

De l’autre côté de la voie ferrée, les anciens fours à chaux de La Meauffe , avec leurs tunnels et une cavité très proche, constituent la deuxième entité de ce site .

Au niveau géologique, ce site est remarquable par le fait que le contexte calcaire qui marque les lieux s'inscrit dans un environnement géologique dominé par les schistes et les grès.

Les calcaires extraits à Bahais, au Hamel Bazire et à la Roque Genest étaient à la base d’une importante activité de production  : pierre pour les routes et ouvrages d’art, pierre à maçonner et surtout de pierre à chaux. Les vestiges de ces implantations industrielles constituent un patrimoine industriel de qualité représentatif de l’aboutissement des techniques de la chaux au XVIII° et XIX° siècles. Ils sont inscrits à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

 

Actualités :

Fin janvier 2021, a eu lieu le comptage des chauves-souris hivernantes du site. Après deux années consécutives de baisse (sans doute liées à un dérangement à l'extérieur des fours), les effectifs totaux sont à la hausse en lien avec la hausse du Grand Rhinolophe. Hors cette dernière espèce, on est dans la fourchette haute des effectifs malgré les températures clémentes.

Poursuivez votre navigation...

Espace presse

Pour nous contacter ou consulter
les dossiers et communiqués de presse :