Aller au contenu principal
La Maison du Parc à Saint-Côme-du-Mont

Hirondelles et Martinets
, Enquête d’observation

L’objectif de cette enquête est d’établir un observatoire des dates d’arrivée des hirondelles et des martinets - espèces largement répandues et faciles à observer - afin de déceler des modifications de leur comportement migratoire. En effet, le changement climatique en cours a déjà des conséquences visibles sur la faune et la flore : avancée des périodes de floraison des fruitiers, apparition de nouvelles espèces normalement plus méridionales… Les études menées sur les oiseaux montrent que nombre d’entre eux ont déjà modifié leurs périodes de migration.

Chaque année depuis 2011, en février le Parc lance cette d'enquête d'observation.

 

Quelles espèces sont concernées ?

 

L'hirondelle de cheminée

Critères d’identification
Dos bleu-noir, front et gorge brun-roux séparés par un collier bleu, longs filets à la queue

Habitat
Le nid est implanté à l’intérieur des bâtiments (granges, étables, garage, appentis…). Cette hirondelle chasse au-dessus des prairies, marais, cours d’eau, parcs et jardins…



Période d’arrivée habituelle
Des individus précoces peuvent être observés dès le début du mois de février, mais les premières arrivées sont généralement signalés entre la mi-mars et le début d’avril 

L’hirondelle de fenêtre

Critères d’identification
Dos noir-bleu avec un croupion blanc, ventre et gorge blancs, queue fourchue sans filets

Habitat
L’hirondelle de fenêtre construit le plus souvent son nid sous les débords de toiture. Comme sa cousine de cheminée, elle chasse de manière opportuniste au-dessus de tout milieu riche en insectes.

Période d’arrivée habituelle
L’espèce arrive généralement à partir de la fin mars-début avril. 

L’hirondelle de rivage

Critères d’identification
Dos brun, ventre et gorge blancs séparés par un collier brun, queue courte peu fourchue

Habitat
L’hirondelle de rivage niche dans les falaises meubles (bord de rivière, dunes, carrières de sable,…). Elle chasse essentiellement au-dessus des zones humides.
C’est une espèce beaucoup moins répandue que les précédentes.

Période d’arrivée habituelle
Les premiers individus sont généralement notés début mars ; le gros des troupes arrive lors de la première quinzaine d’avril. 

Le martinet noir

Critères d’identification
Corps entièrement noir, longues ailes en forme de faux, queue courte fourchue

Habitat
Le nid est installé sous les toits ou dans les cavités des bâtiments. Le martinet fréquente essentiellement les agglomérations et est moins courant dans les villages et les hameaux.

Période d’arrivée habituelle
Les premiers individus sont généralement notés à partir de la mi-avril ; les effectifs importants sont signalés à partir de début mai. 

Que faire pour aider ces espèces ?

Respecter les sites de nids, poser des nichoirs, ne pas utiliser de pesticides, défavorables à la présence des insectes dont elles se nourrissent.

Qui peut participer ?

Tous les habitants et visiteurs. Il suffit de lever l’œil et de tendre l’oreille à partir du début du mois de février.

Comment participer ?

Envoyer par mail en cliquant ici votre première observation d’hirondelle ou de martinet. Si vous n'y parvenez pas envoyez un mail à hirondelle@parc-cotentin-bessin.fr en précisant "Enquête hirondelles et martinet" dans l'objet et en indiquant dans le corps du message : l'espèce observée, la date et la commune d’observation.

Télécharger l'analyse de l'enquête Hirondelles et martinets - Parc des Marais - Juillet 2018

En savoir plus ?

www.onerc.org
www.oiseaux.net

Maison du Parc
3 village Ponts d’Ouve
Saint-Côme-du-Mont
50500 CARENTAN-LES-MARAIS

French Dutch English German Italian Portuguese Russian Spanish