Aller au contenu principal
La Maison du Parc à Saint-Côme-du-Mont

CobBauge : la terre, un matériau d’avenir

LOGIS COB BAUGE

 

 

 

 

 

 

 

Le projet CobBauge s’inscrit dans le cadre des actions de l’Union européenne visant à réduire de 20% les émissions de CO2 de la zone F(M)A d’ici 2020 (2012/27 / UE).

L’énergie consommée par le secteur du bâtiment représente actuellement 40% de l’énergie totale produite (UE2010), dont 60% est utilisée par les occupants pour chauffer les bâtiments. Beaucoup des maisons que l’on trouve couramment dans les régions frontalières de la Manche en France et en Grande-Bretagne ne sont pas conformes aux réglementations thermiques actuelles et aux orientations futures.


La technique traditionnelle de la bauge, mélange de terre de fibres végétales et d’eau que l’on trouve couramment dans les régions frontalières de la Manche en France et en Grande-Bretagne, a longtemps été utilisée pour construire ce qui constitue l’une des plus fortes concentrations de ce patrimoine vernaculaire particulier. Mais elle ne permet plus aujourd’hui de satisfaire aux réglementations thermiques actuelles de la construction neuve.


Le projet CobBauge a donc pour objectif de créer à partir de cette technique traditionnelle de nouveaux mélanges et procédés qui soient à la fois plus économiques et conformes aux réglementations de la construction, voire d’anticiper leurs évolutions, et permettent également d’améliorer les performances du patrimoine local. Il s'inscrit directement dans le cadre des actions de l’Union Européenne visant à réduire de 20% les émissions de CO₂ de la zone F(M)A d’ici 2020 (2012/27 / UE), et concoure également à la réduction des déchets dans le secteur du bâtiment.


Le projet CobBauge a été sélectionné dans le cadre du programme de coopération transfrontalière INTERREG VA France (Manche)  Angleterre, cofinancé par le FEDER. Il réunit 6 partenaires français et britanniques. Piloté par l’Université de Plymouth (UoP) et l’Ecole  Supérieure d’Ingénieur des Travaux de la Construction Caen (ESITC Caen), il regroupe également Earth Building United Kingdom and Ireland (EBUKI), le cabinet d’architecte HUDSON Architects, le Laboratoire Universitaire des Sciences Appliquées de Cherbourg (LUSAC) et le Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin (PnrMCB). Le budget global de ce projet s’élève à 4 097 365.10 €, financés à hauteur de 2 827 181.89 € par les Fonds FEDER de l’Union Européenne.

Phase 1 : vers une nouvelle version de la bauge (2017-2019)

Dans l’objectif d’obtenir des performances mécaniques et thermiques améliorées, la première phase s'est attachée à étudier différentes formulations à partir de plusieurs terres et fibres végétales présentes sur les territoires concernés.
Elle a permis de mettre en évidence la nécessité de 2 formulations différentes, une première plus légère aux propriétés thermiques accrues, une seconde plus dense, propice à la stabilité et la tenue des structures. Des premiers essais de mise en œuvre ont été réalisés dans un souci de rendre le procédé plus économique et moins pénible pour les entreprises.
Elle a permis enfin de commencer à constituer un réseau d’acteurs susceptibles de s’impliquer dans le développement de la technique, et d’évaluer l’intérêt croissant des investisseurs publics ou privés pour des techniques de construction alternatives.

Phase 2 : vers des constructions CobBauge (2019-2023)

Les résultats positifs de la première phase ont amené Interreg à nous renouveler son soutien. La seconde phase a donc été officiellement lancée le 3 septembre dernier, à Londres.
L'objectif est désormais de construire des bâtiments témoins et de diffuser le procédé.
En France et en Angleterre, plusieurs projets vont voir le jour, qui permettront aux chercheurs d'étudier en "conditions réelles" les évolutions techniques et les performances énergétiques de cette nouvelle bauge.
Des axes de travails prioritaires ont été arrêtés :
    • Conception architecturale et technique de 2 bâtiments témoins occupés  
    • Evaluation du cycle de vie et des performances en site occupé du matériau
    • Formation auprès des professionnels et des acteurs du marché
    • Communication des résultats et promotion du procédé auprès du grand public et des investisseurs publics et privés.
 Le projet dans sa phase opérationnelle se déroulera jusqu’à fin 2022.

PARTNERS COBBAUGE

 

Pour suivre le projet

Pour en savoir plus

Maison du Parc
3 village Ponts d’Ouve
Saint-Côme-du-Mont
50500 CARENTAN-LES-MARAIS

French Dutch English German Italian Portuguese Russian Spanish