Aller au contenu principal
La Maison du Parc à Saint-Côme-du-Mont

Le(s) marais

Vaste zone humide de 30 000 ha, les marais du Cotentin et du Bessin sont formés par les vallées des cinq fleuves :  la Douve, de la Taute, de la Vire, de l’Aure  qui se jettent en baie des Veys et  l’Ay  qui débouche dans le havre de St-Germain-sur-Ay, sur la côte ouest. Des vallées auxquelles s’ajoutent les marais arrières littoraux de la côte Est du Cotentin.

L’hiver, lorsque les pluies sont abondantes, les rivières débordent et les nappes phréatiques remontent. Le marais devient un véritable déversoir pour les eaux du haut-pays. Les prairies sont unifiées par la montée des eaux, c’est la blanchie. Au printemps, la végétation émerge des zones inondées. Vaches et chevaux sont mis à brouter sur les prairies. L’été vient la fauche du foin. En fin de saison débute l’entretien des canaux et des fossés. Dès les premières pluies de l’automne, les bêtes retrouvent le haut-pays en attendant la dépouille* de la prochaine année. Ce rythme saisonnier détermine les activités et les pratiques des différents usagers : agriculteurs, pêcheurs, chasseurs, touristes, observateurs de le nature… *Dépouille : premier pâturage du marais commençant au printemps.

ILL_A_FLEUR_DE_PAYSAGE_JC_GOUBERT_PNRMCB_01.jpeg
Le « haut pays » est un plateau bosselé occupé par un maillage de haies. Le « bas pays », ou marais situé au niveau de la mer, s’ouvre sur un vaste horizon de prairies annuellement submergées © C. LECOQ

 

L’hiver, lorsque les eaux recouvrent le marais, on dit qu’il est blanc.
L’hiver, lorsque les eaux recouvrent le marais, on dit qu’il est blanc © C. LECOQ

 

Ressources

Découvrir

Nos suggestions :

Maison du Parc
3 village Ponts d’Ouve
Saint-Côme-du-Mont
50500 CARENTAN-LES-MARAIS

French Dutch English German Italian Portuguese Russian Spanish